En 1555, un ecclésiastique nommé Illien, qui donne son nom au village proche, fait édifier cette croix à ses frais, au carrefour appelé alors Poul-ar-Spernen. Son nom est gravé sur l'une des pierres du piédestal. Selon la légende, l'abbé est assassiné au pied même de la croix par les brigands qui peuplent alors le bois proche de Malaunay. Sur le haut du calvaire, l'archange saint Michel déploie ses ailes sur la croix. De l'autre côté on trouve la Sainte Vierge et saint Jean. Cette croix échappe au vandalisme des révolutionnaires grâce à un dénommé Maros qui, avec ses frères, tient tête au procureur de la commune.

 

 

 

 

 

Visitor heat map tracker, live visitor tracking, real time visitor counter
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com